Appel à film / Call for entries

Pour la 7e édition du Festival Cinéma Jeune Public (24-28.11.2021), nous cherchons des films en lien avec la thématique de l’AMITIÉ, tous genres et tous formats (documentaire, fiction, expérimental, animation) datant de 2019, 2020 ou 2021.

Inscription jusqu’au 30 juin 2021 ICI–> https://bit.ly/2PNLQWL

Formats

courts métrages (<30 min) en Compétition Internationale dès 4 ans – courts métrages (<30 min) en Compétition Internationale dès 8 ans- courts métrages (<30 min) en Compétition Internationale dès 12 ans- longs métrages (>60 min) pour les jeunes dès 8 ans, dès 12 ans et dès 14 ans (hors compétition) sans limite d’année

Prix

Prix du public – Compétition Internationale dès 4 ans: CHF 1000.-Prix du Jury des enfants – Compétition Internationale dès 8 ans: CHF 1000.- Prix du Jury des jeunes – Compétition Internationale dès 12 ans: CHF 1000.-

For its 7th edition, the Festival Cinéma Jeune Public (24-28.11.2021) is looking for films around the idea of FRIENDSHIP. We are looking for documentary, fiction, experimental, animation from 2019, 2020 or 2021.

Register HERE until 30th of June 30 –> https://bit.ly/2PNLQWL

Type

short films (<30 min) for the International Competition for kids from 4 y.o.- short films (<30 min) for the International Competition for kids from 8 y.o.- short films (<30 min) for the International Competition for youngsters from 12 y.o.- feature length documentary, fiction, experimental, animation films for our programme for kids from 8 y.o. and youngsters from 12 and 14 y.o. (out of competition), no year limit

Awards

CHF 1000.- Audience award – International Competition for kids from 4 y.o. CHF 1000.- Kids Jury – International Competition for kids from 8 y.o. CHF 1000.- Youth Jury – International Competition for kids from 12 y.o.


Une 6e édition en ligne réussie !

La 6e édition du Festival Cinéma Jeune Public s’achève après une édition exceptionnelle qui a eu lieu du 25 novembre au 24 décembre. Le partenariat avec Naturopolis, programme d’échanges entre les villes d’Annecy et de Lausanne, a permis d’insuffler la thématique de cette année pour le plus grand enchantement des petit·e·x·s, des enfants, des jeunes, des familles et des écoles avec la maxime: Prendre soin du monde.

Cette année, la fréquentation se compte en nombre de vues, de téléchargements, de demandes d’accès aux films et d’enregistrements de capsules vidéos. Mais le système de métrique qui compte réellement est l’impact des films, des discussions en famille et en classes avec le jeune public. Sans oublier les réflexions individuelles et collectives qui ont bourgeonné grâce aux activités de médiation culturelle. Et puis les actes, les gestes qui peu importe leur taille créeront une différence pour préserver notre inestimable nature.


Bilan positif et record d’audience en ligne 

Pendant un mois, 3 longs métrages, 28 courts métrages issus de 4 programmes, dont 3 compétitions internationales ainsi qu’une carte blanche au Petit Black Movie ont été présentés en ligne.
A ce jour, plus de 250 accès à la plateforme des films ont été demandé et ont recueilli 1688 vues pour 486 heures de visionnement.

Bien que l’édition 2020 se soit déroulée en ligne, plusieurs ateliers participatifs ont pu être maintenus en présentiel. Au total, 37 jeunes et enfants ont pu participer aux ateliers tels que le Jury des enfants et le Jury des jeunes. De plus, 113 enfants des Maisons de quartiers, centres socio-culturels et APEMS, 7 lieux au total, ont assisté à un atelier conçu sur mesure.


Cinéma en classes

Cette année, 2600 élèves vaudois·x·es ont participé au Festival, soit plus de 1000 que lors de l’édition précédente. Ces résultats convainquent le Festival que l’accès au cinéma et les activités de médiation sont d’autant plus nécessaires durant cette période. Après avoir découvert les films en ligne, 31 classes du Canton de Vaud ont bénéficié d’une médiation dans leur salle de cours. Analyse de séquences, création d’un mini court métrage en stop motion, rencontres virtuelles avec des réalisateur·x·trice·s : à travers ces différentes activités, les élèves ont pu affûter leur regard cinématographique.


Ateliers d’un autre monde

Des enfants et jeunes issu·x·e·s de différentes structures d’accueil ont ainsi pu s’essayer à la réalisation d’un court métrage, au bruitage d’un film d’animation ou à la création de dessins inspirés par le film d’animation Le Garçon et le Monde (O Menino e o Mundo) de Alê Abreu (Brésil, 83′, 2013). Ces activités de création ont offert un riche échange autour de la thématique de cette édition : Prendre soin du monde.