Édito

Cécilia Bovet, Delphine Jeanneret, Gisèle Comte

Co-directrices

Que signifie avoir un « chez-soi » ou un endroit que l’on considère comme tel ? Comment vit-on «ailleurs » ? Qu’est-ce qu’une vie de quartier ? Peut-on vivre totalement en marge de la civilisation? Peut-on retrouver son habitat alors qu’on a été contraint de l’abandonner ? Qu’elle soit liée aux phénomènes de migration, au réchauffement climatique ou encore à la recherche d’un mode de vie non traditionnel, aujourd’hui la question de l’habitat est au centre de nos préoccupations. Il nous tenait à cœur de proposer à notre jeune public de réfléchir à ces questions et d’en relever la pluralité à travers ce que nous disent les images. Présentant des films indépendants, contemporains ou du patrimoine, la programmation de cette 4e édition explore les différentes représentations de l’habitat au cinéma. Des ateliers, des rencontres, des discussions et des pistes de découvertes accompagnent les séances de films. Dans un contexte où il est devenu essentiel de comprendre et maîtriser son rapport aux images et à leur diffusion, nous accordons une place particulière aux séances scolaires, où les professionnel·le·s de la médiation du cinéma peuvent donner les outils de lecture au jeune public dans un cadre privilégié. Nous nous réjouissons d’ores et déjà de vous accueillir dans nos différents lieux, et espérons que vous y trouverez refuge, le temps d’une séance, pour y vivre une expérience cinématographique inoubliable Bienvenue à toutes et tous à la 4e édition du Festival Cinéma Jeune Public !

Le teaser
du festival


Réalisation: Julien Chavaillaz
Danse: Mélanie Gobet, Nicole Morel, Amélia Graber, Marie Laïla Mossu, Maiä Kukuriku
Musique: Adrien Gaillard
Mastering: Alt Mix Studio

Ateliers

dès 4
Ans

Imagine des maisons

L’atelier imagine des maisons, réalisé et animé par l’association Cinématismes, est proposé au public à la sortie des programmes de courts métrages Cache-cache à la maison et Des maisons en équilibre. Des toiles pliables à habiter par toute sorte de maisons : réelles, rêvées, étranges, éphémères, utopiques, nomades… À partir d’éléments simples (carrés, rectangles, ronds, triangles) et des sensations ressenties dans les films, petit·e·s et grand·e·s sont invité·e·s à créer des architectures, échanger des histoires inventer des mondes et élargir son champ de vision. Un drôle d’atelier pour construire et recomposer dans tous les sens. 

Proposé par

Association Cinématismes

dès 7
Ans

Réalisation « Toit et moi »

Dans le cadre de la compagne lancée par la Ville de Lausanne « Le respect c’est la base« , le festival propose un atelier de réalisation avec les cinéastes Zahra Vargas, Andreas Fontana et Matthias Staub, encadré par des médiateurs et médiatrices culturel.le.s.

Tous les films réalisés dans le cadre de l’atelier Toit et moi ont été projetés gratuitement le jeudi 22 novembre à 17h30 au Cinéma Bellevaux. 

Proposé par

Zahra Vargas Réalisatrice
Andreas Fontana Réalisateur
Matthias Staub Réalisateur

7 — 10
Ans

Ecriture collective

L’atelier écriture collective invite les enfants dès 7 ans pendant toute une journée à déployer la magie de leur imagination pour l’écriture collective d’un scénario inédit et pour son illustration colorée, librement inspirée de leurs rocambolesques idées. Cet atelier est créé et animé par Laurence Rohrbach, auteure, vidéaste et enseignante de méditation pour les enfants. 

Proposé par

Laurence Rohrbach Auteure, vidéaste et enseignante

7 — 12
Ans

Bruitage

L’ingénieur du son du film a oublié d’enclencher son enregistreur pendant le tournage… le film est muet, il va falloir sauver la mise! Avec un peu d’inventivité et l’aide d’un micro, nous allons redessiner ensemble l’entier du paysage sonore. Grâce à quelques objets du quotidien, il s’agira de produire des sons et des textures, afin de donner vie aux éléments et personnages présents à l’image.

Proposé par

Festival Cinéma Jeune Public

8 — 11
Ans

Jury des enfants

Le Jury des enfants, composé de 7 enfants âgés de 8 à 11 ans, visionne des courts métrages et remet un prix d’une valeur de CHF 1000.- à un des films du programme en Compétition Internationale! 

Proposé par

Festival Cinéma Jeune Public

8 — 11
Ans

Création musicale

Pour illustrer la thématique du festival « Habiter » les jeunes musicien.nne.s se plongeront dans les archives de la RTS sous la houlette des musiciens et enseignants Marcin de Morsier, Luc Müller et Benoît Moreau. Maisons futuristes, chalets de nos montagnes, habitats utopiques ou fermes traditionnelles seront revisités en musique et donneront un tour d’horizon sur les différentes manières d’habiter et de vivre en ensemble ! 

Le groupe exercera sa capacité à écouter et jouer ensemble, tout en respectant le rythme imposé par l’image. L’atelier se déroule sur deux week-ends et se termine en apothéose avec un ciné-concert public à l’Ecole de Jazz et de Musique Actuelle!

Proposé par

Marcin de Morsier Compositeur
Luc Müller Enseignant à l’EJMA
Benoît Moreau Musicien

12 — 14
Ans

Jury des jeunes

Le Jury des jeunes, composé de 7 jeunes âgés de 12 à 14 ans, visionne des courts métrages et remet un prix d’une valeur de CHF 1000.- à un des films du programme en Compétition Internationale. Des activités encadrées par l’équipe de programmation du festival encouragent les membres du jury à reconnaître leur propre sensibilité face aux films visionnés, à exprimer et à partager leurs impressions. Les membres du Jury remettent le prix lors de la cérémonie de clôture du festival et expriment leurs motivations.

Proposé par

Festival Cinéma Jeune Public

Projections

0
Ans

Prix de la 4ème édition

Prix du Jury des enfants

Compétition internationale de courts métrages « Habiter le monde» dès 8 ans. Le « Jury des enfants », formé de sept enfants âgés de 8 à 11 ans, a élu Living Like Heta de Bianca Caderas, Isabella Luu et Kerstin Zemp (Suisse, 2017, 6’), meilleur film de la compétition internationale de courts métrages en lui remettant un prix d’une valeur de CHF 1000.-.

Prix du Jury des jeunes

Compétition internationale de courts métrages « Vivre en communauté » dès 10 ans. « Le Jury des jeunes », composé de cinq jeunes de 12 à 14 ans, a choisi de récompenser le documentaire Jungle de Colia Vranici (France, 2017, 18’) qui reçoit un prix d’une valeur de CHF 1000.-. « Le Jury des jeunes » a également voulu récompenser le court métrage Bonobo de Zoel Aeschbacher (Suisse, 2017, 19′) en lui attribuant une mention spéciale.

Prix du Public

Les spectatrices et spectateurs du festival ont voté à l’issue des séances des programmes de courts métrages. Le film qui a reçu le plus de vote est le court métrage Le Pingouin de Pascale Hecquet (France, Belgique, 2016, 5′), qui faisait partie du programme « Cache-cache à la maison » pour les enfants dès 4 ans.

   2018

0 (6)
Ans

Cache-cache à la maison

Programme de court métrage – Compétition internationale

 Une maison part à la recherche de ses anciens habitant.e.s ; un ambitieux hibou tente de résoudre une équation scientifique malgré les bruits du voisinage ; un petit bonhomme confortablement installé dans une  valise sur un trottoir se trouve un nouveau compagnon ; une vielle dame qui cherche son oiseau et une fillette sa voisine vont unir leur force dans les rues de New-York; un pingouin quitte sa trop froide banquise pour  aller sous les cocotiers ; les habitants d’un village de montagne attendent avec impatience la fin de l’hiver. Une chose est certaine : tous ces joyeux personnages n’auraient jamais vécu ces folles aventures s’ils étaient restés à la maison…

Domek, Veronika Zacharová (République tchèque, 2016, 5’, sans dialogue, animation) 

Neighbourwood, Eddy Hohf, Patrik Knittel, Fynn Große-Bley, (Allemagne, 2016, 4’, sans dialogue, animation) 

Le Petit Bonhomme de poche, Ana Chubinidze (France, 2017, 7’, sans dialogue, animation) 

Outdoors, Anne Castaldo, Sarah Chalek, Elsa Nesme, Adrien Rouquié (France, 2017, 7’, sans dialogue, animation) 

Le pingouin, Pascal Hecquet (France, Belgique, 2016, 5’, français, animation) 

L’homme aux oiseaux, Quentin Marcault (France, 2017, 4’, sans dialogue, animation) 

33 ‘

VF / sans dialogues

1 / 1

2020  0’ 

0
Ans

Maisons du futur, en béton et traditionnelles

Ciné-concert

Maisons futuristes, chalets de montagnes, habitats utopiques ou fermes traditionnelles seront revisités en musique et donneront un tour d’horizon sur différentes manières d’habiter et de vivre ensemble ! Sous la houlette des musiciens et enseignants Marcin de Morsier, Luc Müller et Benoît Moreau, les jeunes musicien·ne·s de l’atelier création musicale se plongent dans un programme spécialement monté par Les Archives de la RTS.

40′

Sans dialogue

Archives de la RTS

CH   2018

RTS

6 (8)
Ans

Katia et le crocodile

Film d’ouverture

Lapins, souriceaux, petit singe et bébé crocodile s’apprêtent à envahir l’écran du cinéma Capitole ! Pour Katia et ses amis, habiter à Prague est une véritable aventure quand il s’agit d’aller à la recherche de tous ces petits animaux perdus. Heureusement que son quartier est là pour l’aider… Katia et le crocodile de Vera Simková ce chef-d’oeuvre du cinéma tchèque de 1966, ouvrira le Festival Cinéma Jeune Public!

67′

VF

Vera Simková

TCH   1967

Studios Barrandov

6 (6)
Ans

Des maisons en équilibre

Rétrospectives

Dans une contrée lointaine, Bahador, petite souris téméraire, s’en va défier le méchant roi pour sauver la communauté des rongeurs ; du haut de sa colline, une petite maison tente de garder l’équilibre. Ses petits accrocs vont lui réserver bien des surprises ! Cléo le chat tourne en rond dans son appartement et rêve d’un ailleurs à la végétation luxuriante et à la chasse aux oiseaux. Un jour, la porte de la maison reste ouverte et l’aventure commence…

Au bout du monde de Konstantin Bronzit (France, 7’, 1999, sans dialogue, animation) 

Bahador d’Abdollah Alimorad (Iran, 27’, 2001, français, animation)

Le chat d’appartement de Sarah Roper (France, 8’, 1998, sans dialogue, animation 

42 ‘

VF / sans dialogues

1 / 1

2020  0’ 

8 (12)
Ans

Killa

Chinmay, 11 ans, et sa mère quittent leur métropole pour une petite ville du bord de mer. Le jeune garçon a du mal à trouver ses marques dans ce nouvel environnement et peine à s’ouvrir aux autres. Pourtant, dans sa nouvelle école, il va se lier d’amitié avec un groupe de quatre garçons. Une amitié qui les fera grandir…Basé sur son expérience personnelle, le premier film de Avinash Arun raconte avec sensibilité le bouleversement que peut provoquer le déménagement d’un centre urbain à une petite communauté rurale très proche de la nature.

78′

VF

Avinash Arun

IND   2020

8 (10)
Ans

Habiter le monde

Programme de court métrage – Compétition internationale

Une maison qui se forme et se transforme, embrassant le monde dans son entier ; la Suisse, sous son apparence touristique, racontée de manière satirique ; une habitation des plus curieuses dans laquelle Heta cohabite avec un phoque ; une famille de réfugiés bosniaques se retrouvent dans des situations absurdes dans leur nouvel habitat hollandais ; une jeune fille, Habi, observe attentivement la vie de sa cité ; Merlijn et Sil se rendent dans un camp de réfugiés sur l’île grecque de Lesbos, essayant à leur manière d’appréhender cette tragédie ; dans une famille de gens du voyage, un garçon tente tant bien que mal de construire une machine à remonter le temps pour se détourner de leur futur expulsion…

Habitat de Marcel Barelli (Suisse, 2’, 2016, français, animation) 

Derrière les murs d’Hyun Lories (Belgique, 11’, 2017, français, fiction) 

Living Like Heta de Bianca Caderas, Isabella Luu, Kerstin Zemp (Suisse, 6’, 2017, sans dialogues, animation) 

Import d’Ena Sendijarevic (Hollande, Bosnie-Herzégovine, 17’, 2016, bosnien, fiction) 

Swiss Made de Sophie Wietlisbach (Suisse, 3’, 2017, sans dialogues, animation) 

Hello Salaam de Kim Brand (Pays Bas, 15’, 2017, hollandais/anglais, documentaire) 

Time Traveller de Steve Kenny (Irlande, 12’, 2017, anglais, fiction)

66 ‘

VOSTFR

1 / 1

2020  0’ 

10 (10)
Ans

Où est la maison de mon ami

Dans le village iranien de Koker, Ahmad s’aperçoit un soir qu’il a dans son cartable le cahier de son ami Mohamad. S’il ne lui rapporte pas, ce dernier risque le renvoi de l’école. Ahmad décide alors de se rendre jusqu’à Pochté, la ville où vit Mohamad. Sans adresse, sa quête sera hasardeuse et prendra la forme d’un récit initiatique pendant lequel il aura à traverser de nombreuses épreuves. Poétique et politique, la fable de Kiarostami pose un regard aussi bien tendre sur l’enfance que corrosif sur la société iranienne.

87′

VO PERSAN STFR

10 (12)
Ans

Spartacus et Cassandra

Spartacus, 13 ans et Cassandra, 10 ans, vivent dans la rue avec leur famille roms. Ils sont recueillis par Camille, une jeune trapéziste qui leur offre une vie rêvée de cirque. D’un habitat itinérant à l’autre, la question d’un véritable chez soi se manifeste.

81′

VO ROMANI/FR STFR

Ioanis Nuguet

FR   2015

Morgane Production

10 (12)
Ans

Vivre en communauté

Programme de court métrage – Compétition internationale

Un vieil homme revient du passé et remue son voisinage ; une rave secoue tout le quartier ; des habitants d’un immeuble se rencontrent grâce à un ascenseur ; une ville en mutation est racontée par un de ses habitant ; un jeune coiffeur Afghan raconte la jungle de calais ; et des maisons de mineurs revivent sur pellicule 16mm. Comment vivre en harmonie avec son voisinage et son environnement ? Qui décide de la construction de tel maison et de la destruction de tel immeuble ? Dans ces films, la force des habitations réside dans leurs communautés.

Balcony de David Dell’Edera (Hongrie, 6’, 2016, sans dialogue, animation)  

Bonobo de Zoel Aeschbacher (Suisse, 19’, 2017, français, fiction)

Jungle de Colia Vranici (France, 18’, 2016, farsi, anglais, documentaire)  

Ugly de Nikita Diakur (Allemagne, 12’, 2017, sans dialogues, animation) 

There Lived, the Colliers de Nelson MacDonald (USA, 7’, 2017, sans dialogue, expérimental)

Hypoténuse de Delphine Mouly (Suisse, 9’, 2017, français, documentaire)  

71 ‘

VOSTFR

1 / 1

2020  0’ 

12 (16)
Ans

Home

Coupée du monde, une famille s’est installée au bord d’une piste d’autoroute en inactivité. Marthe, Michel et leurs trois enfants vivent une vie tranquille dans cet environnement cocasse et amusant. Mais un jour, les travaux reprennent et les ouvriers s’emparent de leur terrain de jeu. La radio annonce l’ouverture prochaine du tronçon qu’ils se sont appropriés. Très vite 80 véhicules à la minute défilent devant leur maison. La famille est bien décidée à ne pas quitter leur maison mais combien de temps résisteront-t-ils ?

VF

Ursula Meier

CH, FR   1997

Bande à part

14 (14)
Ans

Braguino

Au mileu de la taïga sibérienne, à 700 km du moindre village, se sont installées deux familles, les Braguine et les Kiline. Aucune route ne mène là-bas. Seul un long voyage permet de rejoindre Braguino. Les familles y vivent en autarcie. Au milieu du village : une barrière où se joue un conte cruel.

50′

VO RUSSE STFR

Clément Cogitore

FR   2017

Seppia