Édito

Cécilia Bovet, Delphine Jeanneret, Gisèle Comte

Co-directrices

En 2015, le programme s’organise autour de la thématique « Contre-courants ». Pour la première édition, le Festival invite les outsiders, les éclaireurs, ceux et celles qui sont sortis des sentiers battus et qui font acte de résistance à ce qui fait la norme. Le Festival part à la rencontre de cinéastes originaux qui ont créé leur propre esthétique ou de personnages de films qui marchent à contre-courant.

Prix du public

Le Prix du public revient au film Tomboy de Céline Sciamma (France, 2011, dès 12 ans) dans lequel une petite fille fait croire à ses nouveaux amis qu’elle est un garçon.

Tomboy de Céline Sciamma

Le teaser
du festival

Réalisation: Julien Chavaillaz
Jeu: Joséphine de Weck
Image: Cyprien Corminboeuf
Maquillage: Faustine Kohler
Musique: Gael Kyriakidis & Julien Chavaillaz
Mastering: Alt Mix Studio

Ateliers

7 — 13
Ans

Image par image

En collaboration avec Roadmovie

La technique est ici réduite à son minimum : une application ultra basique sur tablette pour se familiariser avec l’animation image par image. L’atelier compte différents postes, chacun offrant la possibilité de créer des séquences d’animation différentes (pâte à modeler, dessin animé, pixilation). Les films seront visionnés en commun à la fin de l’atelier, puis remis à chaque participant-e.

Proposé par

Roadmovie Cinéma itinérant

8 — 12
Ans

Jury des enfants

Le Festival propose à des enfants de 8 à 12 ans d’entrer le temps d’une journée dans la peau d’un jury de festival de cinéma. Visionnement des films, discussions et délibération seront au programme de cette journée. Des activités encadrées par l’équipe du Festival encouragent les membres du jury à reconnaître leur propre sensibilité face aux films visionnés, à exprimer et à partager leurs impressions. Le court métrage qui reçoit le Prix du Jury des enfants est reprogrammé dimanche 29 novembre à 15h30 au Cinéma Bellevaux, lors de la cérémonie de clôture. Les membres du Jury des enfants viennent présenter leur choix en public avec l’équipe du Festival.

Proposé par

Festival Cinéma Jeune Public

8 — 12
Ans

Boom Tchak McLaren !

En collaboration avec l’EJMA

Luc Müller et Benoît Moreau (musiciens et enseignants) invitent les enfants de 8 à 12 ans à participer à une création collective de musique de films. L’atelier se déroulera sur 2 weekends de novembre et se ter- minera en apothéose avec un ciné-concert public le samedi 28 novembre à 15h00 à l’Auditorium de l’EJMA. Ce travail de création se fera autour d’une sélection de courts métrages du canadien Norman McLaren, cinéaste bidouilleur atypique.

Proposé par

Luc Müller Musicien
Benoît Moreau Musicien

dès 12
Ans

Expérimentations sur 35mm

En collaboration avec Ciné-Retina

Expérimenter le 35mm et créer des petits films d’animation réalisés à la main sur quelques mètres de pellicule vierge. Cet atelier offre l’occasion aux participant-e-s de donner libre cours à leur créativité en trafiquant directement la pellicule et en manipulant un projecteur 35mm.

Proposé par

Ciné-Retina


Projections

0 (6)
Ans

Hier et aujourd’hui: animation à l’ancienne

Le programme « Hier et aujourd’hui: animation à l’ancienne » présente des films d’animation qui, chacun à leur manière, exploitent une technique spécifique qui permet de créer l’illusion. Films, dessins animés à la peinture, au sable, au trait, animation en pâte à modeler, en découpages : l’équipe de la programmation est allée chercher dans l’histoire du cinéma les productions des précurseurs de ces techniques pour les présenter côte-à-côte avec les réalisations contemporaines de leurs dignes héritiers, qui aujourd’hui encore, animent, bricolent, peignent, truquent, sans avoir recours aux images de synthèse.

Le Chat caméléon, de Gisèle et Ernest Ansorge (Suisse, 1975, 12′)

Chemin faisant, de Georges Schwizgebel (Suisse, 2012, 4′)

Le Poisson arc-en-ciel, de Farkhondeh Torabi (Iran, 1998, 13′)

Mach Mau Chli Füür, de Thirza Ingold (Suisse, 2013, 3′)

Gumbasia, de Art Clokey (Etats-Unis, 1955, 3’10 »)

Signalis, de Adrian Flückiger (Suisse, 2008, 5′)

Fantasmagorie, de Emil Cohl (France, 1908, 1’17 »)

Punkt und Striche, de Jesus Perez (Suisse, 2007, 5′)

Les Kiriki Acrobates japonais, de Segundo de Chomon (France, 1907, 2’41 »)

55 ‘

VOSTFR / Sans dialogue

1 / 1

2020  0’ 

6 (8)
Ans

Ciné-concert : Norman MacLaren en musique

En collaboration avec l’EJMA

Ciné-concert live ! Une sélection de courts métrages du réalisateur loufoque et atypique Norman MacLaren, accompagnés d’une création musicale collective et originale des enfants de l’atelier de création musicale du Festival. Orchestrée par les musiciens lausannois Benoît Moreau et Luc Müller, qui jouent entre autres dans le collectif Rue du Nord, la séance s’annonce surprenante.

Opening Speech, Norman MacLaren (Canada, 1960, 6’33)

Le Merle, Norman MacLaren (Canada, 1958, 4’)

Blinkity Blank, Norman MacLaren (Canada, 1955, 5’15)

Begone Dull Care, Norman MacLaren (Canada, 1949, 7’48)

Canon, Norman MacLaren (Canada, 1964, 9’13)

32′

Sans dialogues

Norman MacLaren

CA   1960

6 (8)
Ans

Carte blanche au Festival Animatou

Animatou Festival International du Film d’Animation – Genève a pour objectif de faire découvrir aux spectateurs de tout âge les dernières productions suisses et internationales et de mettre en valeur le cinéma d’animations sous toutes ces formes. Animatou œuvre pour l’éveil à l’image auprès de la petite enfance, du public scolaire, des étudiants et enseignants, notamment par l’élaboration de programmes de courts métrages inédits et d’outils pédagogiques. Pour la 1ère édition du Festival de Cinéma Jeune Public, Animatou a concocté un programme de cours métrages hors norme qui nous fait voyager dans un monde imaginaire, drôle, impossible ou absurde.

Mr Hublot, de Laurent Witz (Luxembourg, 2013, 11’31)

Wind, de Robert Löbel (Allemagne, 2012, 3’48)

How to Eat your Apple, de Erick Oh (Corée du sud, Etats-Unis, 2011, 1’35)

Notebook, de Evelien Lohbeck (Pays-Bas, 2008, 4’52)

Ada  + Otto, de Ülo Pikkov (Suède, 2013, 20’33)

Stick Out, de Anthony Farquhar-Smith (Angleterre, 2013, 1’25)

44 ‘

Sans dialogues

1 / 1

2020  0’ 

7 (12)
Ans

Le ballon blanc

En Iran, le 21 mars marque le début du printemps, mais aussi celui de la  nouvelle année. Razieh, une petite fille de 7 ans, rêve de s’offrir un poisson rouge pour les fêtes, comme il est de coutume. A force de maintes supplications, sa mère accepte de lui donner l’argent nécessaire à l’achat du poisson tant convoité. Razieh obtient même la permission de sortir seule pour se l’acheter. Elle devra faire preuve de courage et d’obstination pour braver tous les obstacles qu’elle rencontrera dans son périple…

85′

VOSTFR

Jafar Panahi

IRN   1995

Ferdos Films

7 (12)
Ans

Combat de reines

Combat de reines est un film régionaliste qui documente le combat de vaches, un événement qui se déroule traditionnellement dans les vallées ensoleillées du Valais. Ici, les premiers rôles sont tenus par les reines: poids lourds massifs dont les combats et les danses parviennent à nous émouvoir au plus haut point. Le film est construit comme un chassé-croisé haletant entre les personnages qui l’habitent: les reines, bien sûr, les éleveurs et éleveuses de vache, un reporter qui n’y connaît rien, et un groupe de jeunes qui viennent surtout faire la fête et trouver peut-être l’amour… Ce un grand écart entre tradition et modernité est magnifiquement maîtrisé !

70′

VO/VOSTFR

Nicolas Steiner

CH,DE   2011

Filmakademie Baden-Württemberg

8 (10)
Ans

Résiste !

Programme de courts métrages – Compétition internationale

Des courts métrages issus des quatre coins du monde qui déclinent des figures de résistance à petite échelle : une jeune fille se rebelle contre sa mère controlfreak (The Needle), une fillette trouve le moyen de ne pas sauter du plongeoir (Le Cours de natation), un garçon albinos raconte son point de vue singulier sur le monde (Monito), une fille tente de sauver un coq de son triste sort (The Chicken), des jeunes filles rejouent le discours de la patineuse ukrainienne Oksana Baiul (The Face of Ukraine: Casting Oksana Baiul) et un enseignant chef de chorale bouscule ses élèves lors d’une répétition (Suspendu).

The Needle, de Anahita Ghazvinizadeh (Iran, Etats-Unis, 2013, 19)

Le Cours de natation, de Olivia Boudreau (Canada, 2015, 11)

Monito, de Carolina Vásquez Triana (Colombie, 2015, 7)

The Chicken, de Unja Gunjak (Allemagne, Croatie, 2014, 15)

The Face of Ukraine: Casting Oksana Baiul, de Kitty Green (Ukraine, 2015, 8)

Répétition, de Elie Grappe (Suisse, 2014, 11’13)

72 ‘

VOSTFR

1 / 1

2020  0’ 

10 (10)
Ans

Tomboy

Que se passe-t-il quand une petite fille fait croire à ses nouveaux amis qu’elle est un garçon ? Laure est un peu « garçon manqué ». Lorsqu’elle déménage dans une nouvelle ville avec sa famille, elle se présente à sa nouvelle bande de copains sous le prénom de Michael. Rapidement intégrée au sein de l’équipe (la petite Lisa va carrément tomber amoureuse de Michael), Laure sera petit à petit prise au piège de son mensonge, jusqu’à ce que son secret soit découvert. Au final, ce petit jeu troublera plus les parents que les amis.

82′

VF

Céline Sciamma

FR   2011

Hold Up Films

10 (10)
Ans

Edward aux mains d’argent

Pour ce film qui a marqué toute une génération, le réalisateur Tim Burton se serait inspiré de sa propre vie. Edward n’est pas un garçon ordinaire. Création d’un inventeur, son concepteur est mort avant d’avoir pu le terminer. Edward se retrouve alors affublé de lames de métal à la place des doigts ! Sous la forme d’un conte moderne, Tim Burton réalise une satire sociale comique et romantique, dotée d’une force visuelle prenante. Habité de personnages archétypaux et fantasques, le film donne à voir la société consumériste américaine des années 50 et propose une réflexion sur l’exclusion.

105′

VF / VOSTFR

Tim Burton

USA   1990

20th Century Fox

14 (14)
Ans

Aguirre, la colère de Dieu

Film d’aventure hypnotique et fascinant ! 1560, une armée de conquistadors s’engage dans la forêt vierge à la recherche de l’Eldorado. Le lieutenant Aguirre, rongé par l’ambition et la soif de pouvoir, prend la tête d’une mutinerie pour poursuivre l’expédition. Isolant quelques personnages emblématiques au milieu d’une nature hostile et d’une beauté époustouflante, Herzog nous convie à observer un microcosme humain avec ses règles, ses lois et ses inévitables dérives. Parcourue de fulgurances poétiques bouleversantes, cette œuvre habite le spectateur longtemps après la projection

93′

VOSTFR

Werner Herzog

DE   1971

Werner Herzog Filmproduktion

16 (16)
Ans

Kings of the Wind & Electric Queens

Les réalisateurs nous embarquent pour une course effrénée dans les coulisses grouillantes de la fête foraine de Sonepur, à l’embranchement du Gange et du Gandak. Cascadeurs-têtes-brûlées, danseuses aguicheuses, chanteur pop ultra-démonstratif, éléphants ripolinés, chevaux starifiés font vibrer les images et les sons de ce film haletant, qui déborde d’une énergie frénétique, d’une magie envoûtante, de poussière et de couleurs saturées. Le film explose les sens, on en ressort presque essoufflé, les yeux écarquillés, et les neurones en feu !

56′

VOSTFR

Gaspard Kuentz et Cédric Dupire

FR   2014

Studio Shaiprod

16 (16)
Ans

Tu dors Nicole

C’est enfin l’été et les parents de Nicole sont partis en vacances lui laissant la maison familiale. Sous la canicule, Nicole et sa meilleure amie Véronique rêvent de partir en Islande pour ne rien faire ailleurs. Entre son petit boulot à trier les habits usés chez Emmaüs et ses sorties avec Véronique, l’été s’annonce sans surprise pour Nicole, jusqu’à ce que son grand frère débarque avec son groupe pour enregistrer un album dans le salon. La présence envahissante des garçons trouble les deux jeunes femmes et ternit leur amitié. Un récit initiatique qui filme avec humour et nonchalance tous les possibles du début de l’âge adulte.

93′

VOSTFR

Stéphane Lafleur

CA   2014

micro_scope